Galerie Jean Jacques Venturini
Artiste peintre

Jean-Jacques Venturini

Né en 1948 dans le Gard, j’entre dans la vie active à Paris en 1967, menant de pair mon métier de graphiste et ma carrière de peintre. Cette même année, je rejoins le groupe lettriste d’Isidore Isou avec qui je vais vivre mai 68. Je travaille également avec Mirabelle Dors, présidente du Salon de la jeune peinture et fondatrice du mouvement Figuration critique.

S’en est suivi une aventure entrepreneuriale qui me permit de mettre en pratique mon savoir-faire de graphiste et de peintre au service de grands groupes industriels. Fidèle à mon besoin d’autonomie, libre dans mon parcours de peintre autodidacte, marqué par des années de création tournées vers l’industrie, mon travail questionne cette relation entre les images et la façon dont différentes natures d’image peuvent produire un récit.

Jean-Jacques Venturini, comme au cinéma de Caroline Criticks

 

Il peint des scènes de vie, des portraits figurés où la restitution du réel se laisse délicatement chahuter par un pouvoir fictionnel qui parle à chacun de nous.

 

Il aime souligner la profondeur psychologique des personnages célèbres du show-biz et du cinéma, Marylin, Ray Charles, Belmondo, Charlize Theron, Keith Richards, Sean Pen, entre autres. Si ces portraits sont très souvent traités dans un style Pop Art, ils laissent tous émaner un caractère, un détail distinctif. Dans un autre exercice de style, lorsque l’artiste se concentre sur des scènes de vie, des personnages inconnus sont capturés dans l’intimité d’un environnement clos. Le magnétisme de leur personnalité est ainsi saisi avec une certaine authenticité. Il s’agit de questionner l’identité de l’individu et l’apparition de l’événement, la suspension d’un moment, pouvant suggérer une action à venir. Le peintre travaille la fiction comme un plan séquence. Le cinéma est un indéniablement une source d’inspiration dans son travail.

 

Ses œuvres récentes telles qu’Après, La chambre bleue ou Courant d’air, témoignent de scènes intérieures inspirées d’Edward Hopper. Comme le maître américain, Jean-Jacques fait jongler l’intrigue picturale, entre apparition et disparition.

« Ce sont des scènes de genre. Je raconte le début d’une histoire qui est déjà contenu dans le titre, que chacun va interpréter et terminer à sa manière (…) Le but est de mettre l’accent non pas sur le portrait des personnages mais sur leurs occupations. »

 

La peinture à l’huile sur toile de lin est sa technique de prédilection. Le peintre a fait ses armes dans le milieu de la création et de l’édition, il transpose aujourd’hui sur toile son savoir-faire issu de l’impression, de la sérigraphie ou encore de la gravure. Les méthodes de transformation et d’agencement de l’image, réalisées sur ordinateur, coordonnent toujours ses travaux.

« Il y a ce que je vois à l’œil nu, et ce que je vois sur l’écran et au final l’interprétation que j’en fais sur ma toile encore vierge. »

 

La construction travaille en même temps la figure et l’espace. Les effets de relief et de profondeur sont renforcés par le soin harmonieux porté aux tonalités. Ce procédé chromatique interagit pour forger l’élan narratif. La narration s’imprègne du lien avec l’autre et de son environnement. Tensions, points de déséquilibres, détails percutants… La composition parle d’elle-même et persiste à donner du sens à la scène pour alimenter l’histoire. Ce procédé nous invite à nous placer dans la disposition d’écoute et de regard pour une meilleure compréhension.

 

Les atmosphères sont généralement contemplatives, elles invitent au recueillement et à l’introspection. L’artiste conçoit ses identités peintes comme les illustrations d’une mémoire collective ; des représentations de soi, des caractères évidents de notre conscient et de notre inconscient. Ce sont des souvenirs que l’on oublie et qui resurgissent, que chacun a déjà vécu ou a été témoin.
« Une scène de vie aboutie doit toucher la sensibilité du spectateur, en étant liée au souvenir d’un moment de vie, à une projection de soi, à un environnement connu. Je ne peins pas pour décorer des murs mais pour toucher des âmes. »

Caroline Critiks.

Reportage

La presse

Liste des Expos

2019
Antibes vieille ville – Exposition permanente Galerie 13.
Antibes. 48 ème Salon des Artistes Antibois.

 

2018
Antibes. 47 ème Salon des Artistes Antibois.
Antibes vieille ville – Exposition permanente Galerie 13.
Antibes Arcades – Exposition Journées Européennes des Métiers d’Art.
Antibes – Galerie Hotel « Royal Antibes », exposition permanente.
Juan Les Pins – Exposition permanente atelier de céramique « Passage des Arts »

 

2017
Antibes Arcades – Exposition Journées Européennes des Métiers d’Art.
Juan Les pins – Exposition permanente atelier de céramique « Passage des Arts »
Antibes –
Antibes – Galerie Hotel « Royal Antibes », exposition permanente.
Antibes Vieille Ville, exposition permanente galerie 13.
Antibes. 46 ème Salon des Artistes Antibois.
Paris « Espace Christiane Peugeot »
L’éveil des sens – Un peintre, un sculpteur, Myr et JJ Venturini

 

2016
Antibes. 45 ème Salon des Artistes Antibois.
Sanary-sur-Mer « L’art Suspendu » Exposition à ciel ouvert.
Antibes Vieille Ville, exposition permanente galerie 13.
Reportage FR3 région

 

2015
Antibes Vieille Ville, exposition permanente galerie 13.
Rome. Exposition au Palazzo Rospigliosi de ZAGAROLO ROMA.
Antibes. 44 ème Salon des Artistes Antibois.

 

2014
Rome. Exposition au Palazzo Rospigliosi de ZAGAROLO ROMA. / Antibes : Vente aux enchères « Carvajal » / Antibes : Exposition «Rouge Pivoine« / Antibes : Exposition « Atmosphère Galerie « / Antibes. Exposition permanente Restaurant Le Figuier de Saint Esprit / Antibes. 43 ème Salon des Artistes Antibois. / Nice Aéroport, “Autodidactes » / Le Vesinet, « le village des artistes »

 

2013
Cannes, « Art Private Wiew » Concession Ferrari Paris Design Center, « Figuration Critique »/Le Vesinet, « le village des artistes »/Monaco, « Art Monaco »Le Lavandou, « Dreen Street Art Gallery »Salon de printemps./St Tropez, « Dreen Street Art Gallery »./Paris, Triennale Internationale d’Art Contemporain. Cité Internationale des Arts./Antibes. 42 ème Salon des Artistes Antibois.

2012
Paris, Hivernales de Paris Est./Le Lavandou, Salon d’Automne./Nice Aéroport, “Dionysos – Le Visible et l’Invisible”Paris “Une nuit Ensemble” exposition Atelier Z- Centre Culturel Christiane Peugeot. /Nice Aéroport « Destination Soleil »./Gap, Espace Culturel E.Leclerc./Chine, Salon d’Automne en Chine, Musée national de l’île de Hainan, et la ville de Haikou./Chine, Salon d’Automne en Chine, Musée d’art de LIAOHE./Chine exposition « PARISROME en CHINE » à l’Institut Italien de Culture à Pékin./Antibes. 41 ème Salon des Artistes Antibois.

 

2011
Musée d’Histoire et d’Art – Villeneuve – Loubet Village Exposition de groupe « Au pays du rêve bleu… »/Antibes, Galerie Municipale Les Bains Douches. Exposition personnelle./Paris, collectif GalleriaMonteoliveto./Nimes, Galerie Lapin Bleu./L’Isle sur La Sorgue , FIAC avec la galerie Lapin Bleu./Nice MUSEAAV, exposition vente au profit du Japon./Aix en Provence, 6 ème Salon Méditerranéen d’art contemporain./Naples, « Artits For Human Rights »/Les Pennes Mirabeau, XXVème Salon de peinture et sculpture./Marseille, 11e Salon International de l’Art Contemporain./Cannes, Rétrospective série Génération pétrole./Antibes, 40e salon des artistes Antibois./Antibes. Exposition permanente Restaurant Le Figuier de Saint Esprit

 

2010
Nice, Salon Meuble Maison Décoration./Antibes, Gilles Carvajal, vente aux enchères./Antibes, Gilles Carvajal, vente aux enchères./Les Andelys (27700), Cousin & Cie, vente aux enchères./Monaco, Sotheby’s France, 55 artistes pour Haïti, juin, vente aux enchères./Aix en Provence, 5 ème Salon Méditerranéen d’art contemporain./Paris, Juin, Figuration Critique./Cannes Galerie Terre des Arts./Paris Galerie Terre des Arts./Juan Les Pins, 32 ème salon National de Ecrivains & Artistes Rapatriés./Antibes, Boutique/Galerie « Rouge Pivoine », exposition personnelle./Antibes, 39e salon des artistes Antibois.

 

2009
Nice, Foire de Nice./Antibes, 37e salon des artistes Antibois./Eyguières, 2éme rencontre des Ateliers d’Agora./Antibes, 38e salon./New York, 3 ème prix du concours Uban Legends. Exposition dans les rues Manhattan et atelier d’art de West Village./Nice, 42 ème Salon Meuble Maison Décoration./Paris, Salon des Indépendants./Paris, Salon d’Automne.
Pendant 30 ans, auprès de grands groupes industriels, aventure entrepreneuriale dans la communication par l’image. J’y ai mis en pratique mon savoir-faire de peintre et graphiste ainsi que celui de chef d’entreprise.

 

1978-Paris, Salon figuration Critique.
1977-Paris, Salon de la Jeune Peinture./Paris, Salon de Mai.
1976-Paris, Salon de Mai.
1974 -Paris, Salon de la Jeune Peinture.
1971-Paris, Salon Comparaison./ Paris, Salon de Mai.
1969-Paris, Salon Comparaison./ Paris, Salon d’Hiver.
1968-Paris, Salon Comparaison.
1967-Paris, 5ème Biennale et Internationale des Jeunes Artistes