Le cerveau des amoureux

1 500,00

Huile sur toile finition résine

En stock

Romantiques s’abstenir, tous les scientifiques confirment que l’amour n’est qu’une affaire de neurotransmetteurs et d’hormones.
Il est de bon ton d’opposer l’amour, qui est de l’ordre du sentiment, et le sexe, qui se résume dans l’acte charnel. Ce dualisme ne tient pas la route. L’amour est toujours une affaire de désir et ce dernier a toujours son siège dans le cerveau. Ce n’est donc pas dans le cœur, qui n’est qu’un exécutant, que s’accomplit l’amour (c’est-à-dire le sexe), mais dans cet organe où se rassemblent les perceptions et les décisions: le cerveau. C’est encore dans le cerveau que naissent la jouissance mais aussi la souffrance, qui sont les acolytes du désir.
de Jean-Didier Vincent, membre de l’Académie nationale de médecine.

Dimensions 100 × 100 cm