“Reelin’ and Rockin” Chuck Berry

0,00

Huile et collage vinyle original 45 tours sur toile, finition résine (encadré).

Rupture de stock

  ... personnes regardent ça en ce moment

  Partager

En 1952, il devient populaire grâce au trio qu’il forme avec le pianiste Johnnie Johnson et le batteur Hebby Hardy. Ils jouent du ryhtm’blues, de la country et certains standards de Nat “King” Cole, un des modèles de Chuck Berry .
En 1955, il se rend à Chicago où, à la suite d’une audition, il décroche rapidement un contrat. Il enregistre “Maybellene”, le deuxième tube de l’histoire du rock’n’roll après “Rock Around the Clock” de Bill Haley.
De 1956 à 1960, il compose quelques uns de ses plus grands morceaux : “Johnny B. Goode”, “Sweet Little Sixteen”… Son talent à la guitare, sa voix particulière et la qualité de ses textes en font un rival de premier ordre d’Elvis Presley et de Little Richard.
Chuck Berry fut également un artiste particulier sur scène, où il inventait certaines chorégraphies, telles la marche du cAnard ou le saut en l’AIR, une jambe repliée et l’autre tendue, parallèle au manche de la guitare : un geste représentatif du rock’n’roll.

Dimensions76 × 100 cm
Fermer Mon panier
Fermer Liste de souhaits
Fermer Vu Récemment
Fermer
Fermer
Catégories